Je suis sensible, et pourquoi pas !

J’ai toujours senti que j’étais sensible depuis toute jeune, mais chaque fois que je le montrais, j’avais l’impression d’être une chose fragile.

La société, l’éduction, l’école peut vite vous mettre une étiquette et du coup, du coup vous vous mettez une étiquette « je suis bien » ou « je ne le suis pas.

Alors que,

Plutôt que se dire, je vis et je sens et ressens les choses tout simplement différemment d’une majorité (la masse).

Pourquoi devoir absolument être ce que les autres attendent de vous ?

Avez-vous déjà constaté plus vous faites les choses uniquement pour plaire, c’est à ce moment là que vous êtes le moins à l’aise, et moins bien dans votre corps, dans votre manière de vous exprimer.

Vous allez avoir du mal à vous exprimer, à agir et sentir dans votre corps un inconfort.

Alors que faire ?

𝑫𝒆́𝒋𝒂̀ 𝒔𝒆 𝒑𝒐𝒔𝒆𝒓 𝒄𝒆𝒔 𝒒𝒖𝒆𝒔𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔 :

Est ce que ce que je fais me donne de l’énergie ?

Est ce que ce que je fais me fait grandir, me motive ?

Est ce que ce que je fais m’apporte de la joie ?

Est ce que ce que je fais sers le collectif et moi-même en même temps ? et me rend fièr(e)

Et surtout,

Est ce que ce que je fais vient de mon choix de ma décision (du coeur et non du mental)

Savoir s’adapter aux autres est bien, sauf qu’il ne faut pas s’oublier.

Aujourd’hui, en devenant relaxologue j’ai pris cette décision à la fois servir le collectif en même temps de servir mon bien-être et de mieux apprécier ma vie.

Je ne peux pas faire les choses juste pour moi et j’oublie les autres ou je m’occupe des autres mais je m’oublie.

Un peu comme une balance avec ces deux plateaux :Je me chérir et j’accompagne les autres à exprimer leurs ressources pour mieux vous chérir et je trouve l’équilibre.

ça vous parle ?

Lors de mes accomapgnements personnalisés, je vous amène vers un objectif de vie, pour que soyez acteur/actrice de ce changement.

Et ne pas être juste passif, juste à l’écoute de ce que je vous dis et faire les exercices comme si vous étiez retourné à l’école.

Mais de vivre pleinement dans les séances mais aussi dans votre quotidien et puissiez expérimentez et adapter à vos conditions de vie du moment.

Depuis le mois d’avril je suis désormais dans un espace lumineux à Epône avec des couleurs douces et apaisantes que j’ai choisies pour plus de sérenité et de cocooning.

Au plaisir de nous y retrouvez.

A bientôt pour une nouvelle page de reflexion sur les humeurs d’Isabelle.

Laisser un commentaire